2017*07*07 Patates douces japonaises ou comment dire adieu aux rides et imperfections

Bonjour mes ouistitis,
Aujourd’hui une recette super simple avec des patates douces un peu différentes des oranges qu’on a l’habitude de voir à l’épicerie.

Les patates douces japonaises blanches auraient des vertus bien sympathiques comme la réduction des imperfections, points noirs ou autres boutons sur  le visage et nous redonneraient une petite peau de bébé ! La peau des patates permettrait même de prévenir la formation de cellules cancéreuses.
Leur forte concentration en acide hyaluronique permet d’éviter les injections chez le chirurgien esthétique tout en se faisant plaisir : que demander de plus !
L’acide hyaluronique (que le corps produit également à travers le tissu conjonctif entre autres mais de manière décroissante avec  l’âge d’où la perte d’élasticité) agit comme lubrifiant pour les articulations, permet de maintenir l’élasticité de la peau et participe au renouvellement des tissus cutanés.

Maintenant à savoir si cela est vrai c’est autre chose mais tout ce que je peux affirmer c’est que ça ne fait pas de mal d’en consommer pour varier un peu des tubercules ordinaires. À consommer avec modération (pas 8 fois par jour genre !) si cuites au four ou plus de 30 minutes car leur index glycémique (94) et charge glycémique (42) devient élevé alors que bouillies leur IG reste relativement bas (46) et leur charge aussi (11).

Les patates douces japonaises violettes (voir photo plus bas dans l’article) sont plus sucrées que les patates oranges. Vous pouvez les utiliser pour des desserts ou les manger en version tartines sucrées. Je les ai mangées en salade, en hash brown également mais le goût est assez sucré.

Astuces pour faire baisser l’indice glycémique (*ça vaut pour autres tubercules et légumes racines):
*Accompagner vos patates de gras et/ou protéines et/ou d’aliments riches en fibres et/ou vinaigre,agrumes
*Manger la peau qui est très riches en nutriments
*Les manger bouillies
*Les manger une fois refroidies si cuites au four : vous pouvez les ajouter à vos salades après les avoir fait cuire au four et laissé refroidir

Vous ne deviendrez pas diabétique en mangeant de la patate douce tous les jours même cuite au four, rassurez-vous. L’important est l’assiette au complet : si vous l’accompagner de cochonneries industrielles là c’est autre chose.

Vous pouvez les préparer soit en cubes à la vapeur ou rôties comme ou encore sous forme de tartines sucrées, salées, épicées.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ci-dessus : avant d’être rôties à l’actifry 20 minutes et en salade une fois refroidies après être rôties

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ci-dessus : au four sans la peau avec des herbes (thym, basilic ou origan)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ci-dessus : au four avec la peau, en version sucrée (beurre d’amandes et noix de coco ou cacao) et version salée (mayo, bacon)

Bonne découverte et dégustation !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s